Johann Caspar Lavater et la physiognomonie

L'art de connaître les hommes par la physionomie / Johann Kaspar Lavater

L’art de connaître les hommes par la physionomie / Johann Kaspar Lavater.- Nouv. éd.- Paris : Depélafol, 1820 (Poitiers, Bibliothèque universitaire, Fonds ancien)

Johann Caspar Lavater

Né en 1740 et mort en 1801, le suisse Johann Caspar Lavater était pasteur. Homme curieux de bien des sujets, il s’intéressa aux questions politiques et pédagogiques comme religieuses. Ne dédaignant pas la polémique, très enthousiaste et actif, il était fasciné par les manifestations extraordinaires. Il anima diverses sociétés savantes, mais il ne quitta que rarement sa ville de Zurich.

La physiognomonie

Johann Caspar Lavater est surtout connu pour son œuvre sur la physiognomonie, selon laquelle l’observation du physique d’une personne, en particulier de son visage, permet de connaître sa personnalité, ses sentiments et ses émotions. L’œuvre de Lavater, qui fut pourtant abondamment critiquée par les philosophes, fit connaître d’un large public l’étude de la physionomie, qui connut son apogée au XIXe siècle, mais qui est plus ancienne. Dans l’Antiquité, certains proposaient des analogies entre l’homme et l’animal ; le Moyen Âge arabe, quant à lui, eut une approche plus divinatoire ; durant toute l’époque moderne encore, dans divers lieux de l’Europe, des savants s’intéressaient à ces questions, comme Girolamo Cardano.

L'art de connaître les hommes par la physionomie / Johann Kaspar Lavater

L’art de connaître les hommes par la physionomie

Lavater publia en 1775 et 1776 les deux tomes de Physiognomische Fragmente, zur Beförderung der Menschenkenntniß und Menschenliebe (tome 1 et tome 2 sur Deutschen Textarchiv). L’œuvre de Lavater fut rapidement connue et de nombreuses fois traduite dans différentes langues ; en français, son titre est L’art de connaître les hommes par la physionomie. Le Fonds ancien de l’Université de Poitiers conserve plusieurs éditions différentes de cet ouvrage.

Constituée de dix tomes, l’édition française présentée ici, publiée après la mort de Lavater, est l’œuvre de Jacques-Louis Moreau. Cet ouvrage évoque les opinions de certains spécialistes de la physionomie qui ont précédé Lavater, tels que le scientifique et alchimiste Giambattista della Porta (1535-1615), dont l’œuvre marqua toute l’Europe, ou le peintre Charles Lebrun (1619-1690), qui mit au point une méthode de démonstration géométrique capable selon lui de déterminer le caractère de chaque animal (et de ce fait celui des humains qui lui ressemblent), etc.

L'art de connaître les hommes par la physionomie / Johann Kaspar Lavater

Jusqu’au 27 février, une édition française de L’art de connaître les hommes par la physionomie est exposée à la BU Médecine-Pharmacie. Le mardi 27 janvier, à 13h, une présentation (à l’issue de laquelle il sera possible de consulter les ouvrages présentés) sera consacrée à cette œuvre (entrée libre sur inscription préalable : 05.49.45.43.73 / karine.furcy@univ-poitiers.fr).

Bibliographie

Courtine (Jean-Jacques), Haroche (Claudine), Histoire du visage. Exprimer et taire ses émotions (XVIe-début XIXe siècles), Paris, Payot et Rivages, 1994

Dumont (Martine), « Le succès mondain d’une fausse science : la physiognomonie de Johann Kaspar Lavater« , dans Actes de la recherche en sciences sociales, t. 54, 1984, p. 2-30

Related posts:

Une réflexion au sujet de « Johann Caspar Lavater et la physiognomonie »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *