Les publications du Juriscope

Installé au Futuroscope depuis 1992, le laboratoire Juriscope, qui relève de l’Université de Poitiers et du CNRS et qui est dirigé par Mme Marie-Eugénie Laporte-Legeais, s’est donné pour missions de favoriser l’accès aux droits étrangers et de promouvoir à l’étranger le droit français en diffusant des traductions et des travaux recherches en droit comparé. En outre, les chercheurs juristes et linguistes du Juriscope traduisent en français certains textes juridiques étrangers fondamentaux et publient des versions françaises de codes étrangers chez l’éditeur Dalloz dans la collection « La Lettre des Lois » .

Les titres publiés dans la collections « La Lettre des Lois » sont disponibles à la bibliothèque universitaire Droit-Lettres :

Couverture du Droit chinois des affaires (source : Decitre.fr)

Couverture du Droit chinois des affaires (source : Decitre.fr)

Droit chinois des affaires (2013)
Cette publication bilingue qui comprend le droit des contrats et le droit des sociétés et des banques et a été rédigée par cinq auteur dont Zhuang Han, ingénieur de recherche de l’Université de Poitiers et spécialiste du droit des affaires. Les traductions des principaux textes du droit des affaires chinois (régime des sociétés, valeurs mobilière, banques et sûretés) sont accompagnées d’une traduction de la loi sur les contrats,  des dispositions et interprétations de la Cour populaire suprême et d’un lexique des termes juridiques chinois.

Couverture du Nouveau code civil Roumain (source : Decitre.fr)

Couverture du Nouveau code civil Roumain (source : Decitre.fr)

Nouveau code civil roumain (2013)
Danièla Borcan, ingénieur de recherche à l’Université de Poitiers, et Manuela Ciuruc, doctorante en droit, ont traduit, sous la coordination de Marie-Eugénie Laporte-Legeais, professeur à l’Université de Poitiers, et Michel Moreau, professeur émérite de l’Université de Poitiers, le code civil roumain adopté en 2011. Les rédacteurs du nouveau code civil roumain se sont inspirés des codes civils français, québécois, italien et suisse et  également du projet européen des contrats pour l’élaboration de nouvelles règles dans le domaine des obligations, des biens et des sûretés. Cette traduction, qui témoigne des fortes relations qui unissent juriste français et juristes roumains, a été présentée lors du colloque Le code civil roumain : vu de l’intérieur, vu de l’extérieur qui s’est tenu en octobre 2013 à l’Université de Bucarest.

Vous trouverez à la bibliothèque universitaire Droit-Lettres et au Centre de doctorat deux autres codes civils traduits par le laboratoire Juriscope :

 

Related posts:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *