Accès à un article refusé ? Poussez le bouton !

f23fafbc9eed3b8fe3cf1401f9813815

Source : Photo de profil du compte Twitter Open Access Button

Vous avez besoin d’un article scientifique pour vos études ou vos recherches, mais … au moment de cliquer sur le lien de l’article, on vous demande de sortir votre carte bancaire ?  Votre bibliothèque n’est pas abonnée à cette revue pour la simple et bonne raison que faute de budget suffisant, et face à des éditeurs privés qui font monter les prix de manière exponentielle, elle n’a pas les moyens de répondre aux besoins documentaires de toute la communauté universitaire. Ainsi, malgré les nombreuses ressources en ligne que nous mettons à votre disposition, une grande partie des articles dont vous avez peut-être besoin ne sera disponible que moyennant paiement…

Afin de dresser un état des lieux de la frustration du monde universitaire face à ces « péages« , deux étudiants anglais militants de l’Open Access ont créé en novembre 2013 un « Bouton Open Access« . Installé sur votre navigateur internet, ce petit outil permet de :

  •  cartographier l’ampleur des besoins des universitaires du monde entier : à chaque fois qu’il vous est demandé de payer pour un article dont vous avez besoin, un clic sur ce bouton vous permet de localiser et de recenser toutes les fois où une barrière de paiement bloque l’accès à des travaux universitaires.

    Map data © OpenStreetMap contributors, CC-BY-SA

    Map data © OpenStreetMap contributors, CC-BY-SA

  •  rechercher sur Internet une version en libre-accès de cet article : même s’il a été publié dans une revue payante, ses auteurs l’ont peut-être également publié dans une archive ouverte (HAL, arXiv,…) ou sur leur page personnelle par exemple.
Le volet qui s'ouvre lorsque vous cliquez sur le Bouton (copie d'écran - SCD)

Le volet qui s’ouvre lorsque vous cliquez sur le Bouton (copie d’écran – SCD)

Pour installer cet outil sur votre navigateur, il suffit de remplir ce petit formulaire puis de glisser-déposer l’icône dans votre barre de navigation. Dès que vous êtes face à un péage bloquant l’accès à un article, cliquez sur ce bouton et un volet s’ouvre sur la droite de votre écran. Il faut alors indiquer dans quelle ville ou pays on se trouve. On peut aussi préciser en commentaire en quoi cette publication aurait pu nous être utile. Ensuite on vous proposera de chercher une version en libre-accès (si toutefois elle existe…).

Il est important de rendre manifeste un phénomène que connaissent les chercheurs au quotidien mais qui restait jusqu’alors difficilement quantifiable. Grâce à cet outil, le mouvement Open Access disposera d’un argument de poids pour convaincre les décideurs à engager des actions pour favoriser l’accès libre et gratuit aux travaux universitaires.

Car la majorité des ressources académiques, pourtant financées sur des fonds publics, sont publiées dans des journaux onéreux, regroupés dans des bouquets détenus par des entreprises commerciales de plus en plus concentrées. Les institutions publiques paient donc deux fois : une fois pour financer les travaux, une fois pour accéder aux publications de leurs résultats… C’est ce à quoi s’oppose depuis les années 1990 le mouvement Open Access, proposant un nouveau modèle de diffusion du savoir et de l’information scientifique. Les enjeux de l’accès libre et gratuit aux résultats de la recherche concernent les universitaires, les bibliothécaires, mais également les médecins et leurs patients, les entrepreneurs, agriculteurs, formateurs, étudiants…

Pour plus d’information sur l’Open Access :

Related posts:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *