Un Prix pour les ressources humaines

Christian-Morel

Les décisions absurdes II de Christian Morel (source : Decitre.fr).

Chaque année, le Prix du Livre RH est décerné, en partenariat avec le journal Le Monde, les étudiants du master GRH de Sciences Po et Syntec Recrutement, à un ouvrage dont le sujet central aborde la question des relations humaines dans les entreprises.

Trois livres étaient nominés en 2013, tous trois présents dans les bibliothèques universitaires de Poitiers :

Le 13ème prix du livre RH a été finalement attribué le 1er octobre dernier à Christian Morel pour Les Décisions absurdes II. Comment les éviter ?

Christian Morel, ancien DRH de Renault, avait publié il y a dix ans le premier volet de sa réflexion sous le titre,  qui connut un certain succès,  Les Décisions absurdes. Sociologie des erreurs radicales et persistantes. Dans le second volet primé cette année, l’auteur reprend l’analyse sociologique qui lui est familière et étudie comment certaines prises de décisions au sein des entreprises aboutissent parfois à des drames. Christian Morel s’appuie sur de nombreux cas concrets (l’explosion de la navette Challenger en 1986 par exemple) et analyse les processus conduisant à des erreurs dramatiques dans la dynamique de décision. Des solutions existent pour éviter les catastrophes : Christian Morel montre comment des secteurs, tels les hôpitaux, ont amélioré la sécurité de leur activité en s’inspirant des procédure en vigueur dans l’aéronautique. Une leçon de management primée en 2013 !

Nous vous recommandons également de lire les deux autres ouvrages nominés en 2013 pour le Prix du livre RH :  Évaluez-moi ! de Bénédicte Vidaillet et Gouverner le capitalisme d’Isabelle Ferreras. Le premier ouvrage s’interroge sur la façon dont les salariés s’approprient les dispositifs d’évaluation professionnelle mis en place dans les entreprises. Le second titre analyse les raisons à l’origine de la faible participation des salariés dans les prises de décision dans le monde de l’entreprise et propose une nouvelle organisation économique plus démocratique fondée sur le « bicamérisme économique ».

Related posts:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *