Patrimoine Mondial de l’UNESCO

Rôle de la Recherche fondamentale dans la préservation du patrimoine géologique et paléontologique :

Les travaux de recherche que nous menons à propos des origines de la vie sur terre à travers un certain nombre de sites d’exceptions dans le Monde ont permis d’entamer de façon formelles des procédures de classement de certains sites sur la liste indicative du patrimoine mondial de l’UNESCO.

1- Procédure de classement du site fossilifère daté de 2,1 Milliards d’années de Franceville au Gabon :

Avec le soutien des autorités et dans le cadre du Consortium international, que j’anime depuis plus d’une décennie, la valorisation des recherches entreprises a permis de faire inscrire le site de la découverte des formes pluricellulaires complexes et organisées au Gabon sur la liste indicative du Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

2- Procédure de classement du site fossilifère daté de 571 Millions d’années dans la Région de Ouarzazate au Maroc :

Avec le soutien des autorités et avec le support de l’Académie Royale des Sciences et Techniques (Maroc) et la Région Nouvelle Aquitaine (France), une procédure de classement du site d’Amane Tazgart dans la région de Ouarzazate sur la liste indicative du Patrimoine Mondial de l’UNESCO sera entamée très prochainement. Ce site a la particularité de contenir un consortium de bactéries extrémophiles fossiles capables de survivre à des conditions austères. Il pourrait représenter un excellent analogue dans la recherche de traces de vie sur Mars.