Professeur des Universités Sédimentologie et Biogéochimie

Hot news :

France Inter – Il y a 2,1 milliards d’année, la vie bougeait déjà…

9 minutes

LA UNE DE LA SCIENCE par Héloïse Rambert

https://www.franceinter.fr/emissions/la-une-de-la-science/la-une-de-la-science-12-fevrier-2019

Lire l’article du journal du CNRS

https://lejournal.cnrs.fr/articles/il-y-a-21-milliards-dannees-la-vie-bougeait-deja

 

Les plus plus anciennes traces de mobilité Article PNAS

Les plus anciennes traces de mobilité sur Terre – Article PNAS 

Une équipe internationale et pluridisciplinaire coordonnée par Abderrazak El Albani de l’Institut de chimie des milieux et matériaux de Poitiers (CNRS/Université de Poitiers) a mis en évidence les plus vieilles traces fossiles de déplacement, datées de 2,1 milliards d’années (alors que les précédentes avaient 570 millions d’années). Elles ont été découvertes dans le gisement fossilifère gabonais qui avait déjà révélé les plus vieux organismes multicellulaires1. Ces résultats sont publiés dans PNAS le 11 février 2019.

Lire le communiqué de presse du CNRS : CP_CNRS_plus vieilles traces mobilité

Revue de presse

Les grandes étapes de ma recherche :

  • La découverte d’un nouvel indicateur de l’oxygène dans les océans de la Terre primitive… PNAS 2016 >> Lire
  • Aux origines de la vie… Coll. Quai des sciences – Dunod mars 2016 >> Lire
  • L’arsenic et la vie… Nature Publishing Group – Scientific Reports 2015 >> Lire
  • La biodiversité existait il y a 2 milliards d’années… Plos One 2014 >> Lire
  • L’histoire de l’oxygène… PNAS 2013 >> Lire

photo-el-albaniPortrait réalisé par l’Université de Poitiers
Passionné à cent mille pour cent, curieux par essence, A. El Albani n’omet jamais, dans ses découvertes, de mentionner l’importance de la notion d’équipe et le travail hors des sentiers battus. Il faut savoir suivre son feeling, être libre de penser sans divaguer non plus… et surtout être curieux.

Les plus belles découvertes de ces dernières décennies ont été faites hors des sentiers battus. Celles concernant le Gabon n’y échappent pas et ont été réalisées en dehors de tout programme de recherche avec très peu de moyens.

Au quotidien, son plus grand plaisir est de s’enrichir de la découverte des autres, ici et ailleurs dans le monde…
« Si tu n’es pas passionné, tu ne fais pas ce métier tant l’investissement est grand et entier !. »

Professeur de Géologie, de Sédimentologie et de Biogéochimie à l’Université de Poitiers, A. El Albani coordonne également un Groupe International composé de 16 Institutions nationales et Internationales. Il anime une équipe de recherche dans le cadre d’un axe thématique transversal intitulé matières organiques primitives et paléoenvironnements. A. El Albani est expert scientifique auprès d’institutions de recherche internationales (Ukraine, Gabon, Maroc, Allemagne…).

Thèmes de recherche
Géologie, bio-géochimie, géobiologie, minéralogie, sédimentologie.

Mots-clés
Protérozoïque, Paléo-environnements, Vie primitive (multicellulaire), géochimie, Sédimentologie, Diagenèse.

Les commentaires sont fermés.